Le palace du Judier

Le palace du Judier

Notre recherche d’appartement n’a pas été de tout repos. Le premier jour, nous en avons visité cinq. Les deux premiers dans une résidence très récente en bord de mer. Les trois suivants dans une résidence un peu moins moderne et plus centrale. L’un d’eux logeait notamment des cadavres de cafards. Nous avons eu le coup de cœur sur un immense appartement de la seconde résidence, avec cuisine à l’américaine, de grandes pièces lumineuses et un immense dressing judiesque. Nous nous y rêvions déjà, certains d’emménager le lendemain et d’enfin pouvoir poser les bases d’une véritable vie en Chine.

Malheureusement, la propriétaire n’a pas voulu le louer. Les négociations ardues par l’intermédiaire de l’agence, de notre interprète, d’Alexia et de Julie elle-même n’y ont rien fait. Nous nous étions fait à l’idée d’habiter dans cette résidence si vivante dans le coeur battant de notre quartier de Tangjia. Résignés, nous avons donc visité deux autres appartements dans la résidence en question, sans rien trouver qui nous convenait. Forcément, tout pâlissait de la comparaison avec notre premier coup de cœur. Dans une dernière tentative désespérée, l’agent immobilier nous a aussi fait visiter un appartement dans une résidence encore plus proche de la mer et plus récente que la première. C’était tellement neuf que la résidence était presque vide. En outre, l’appartement était beaucoup plus éloigné de l’université. Nous nous sommes donc rabattu sur notre second choix, qui nous avait bien convaincu lors de la première visite et qui est devenu notre palace !

Parc de la résidence

Nous logeons donc au 5ème étage dans l’appartement 502 du 7ème bâtiment de la 2ème résidence 保利海上五月花. Commençons par vous décrire la résidence avant de faire un petit tour dans l’appartement. Avec une carte magnétique, nous passons le sas d’entrée de la résidence et sommes dans un parc planté de sept immeubles assez espacés et chacun ayant une petite trentaine d’étages. L’accueil de la résidence se trouve au pied du bâtiment 1. C’est ici que l’on vient payer l’eau et les charges, et surtout récupérer nos gros colis. En se baladant dans le parc verdoyant parsemé de mares artificielles, nous découvrons un espace de jeux pour enfants et une immense piscine. La piscine n’est ouverte que d’avril à septembre malheureusement, mais c’est déjà fort agréable. Le jardin est habité par de multiples nains de jardins et autres figurines animales pittoresques. Entre le bâtiment numéro 6 et le nôtre, un passage mène à un petit pavillon dans lequel reposent une table et quatre chaises. Parfait pour coincher ! En se baladant sous les bâtiments, on trouve des espèces de casiers automatiques desquels on peut retirer nos petit colis en rentrant un code reçu préalablement par SMS. On peut aussi s’en servir pour poster des choses. Les découvertes continuent : il y a des tables en pierre sur lesquelles sont gravés des plateaux d’échecs chinois et … des goban !

Mais, avant de jouer au go, montons au 5ème étage du bâtiment 7 pour voir ce qui s’y cache. En réalité l’appartement se situe au 4ème étage, étant donné les chinois désigne le rez-de-chaussée par l’étage 1. Nous prenons l’ascenseur puis nous dirigeons à droite en sortant. Encore à droite et nous voilà devant la porte. C’est une porte tout à fait classique que nous ouvrons avec une clé (dire qu’on a visité des appartements dont la porte s’ouvrait avec son empreinte digitale… retour au classicisme de l’habitât).

Bienvenus à l’appartement 502 !

La porte s’ouvre sur une immense terrasse meublée d’une chaleureuse table ronde et de deux chaises, d’un porte-manteaux et d’un meuble à chaussures. Nous avons vue plein Est sur le parc de la résidence. On y voit barboter les enfants dans la piscine. Cette terrasse donne sur deux portes adjacentes dont une vitrée. Les deux portes s’ouvrent sur l’immense salon.

Un premier balcon avec vue sur la résidence.

La porte vitrée, celle de gauche, donne sur le recoin qui mène à la salle de bain et à la chambre de Chloé et Rudy. La salle de bain, tout de suite à gauche après avoir passé la porte vitrée, est assez exiguë mais tout à fait agréable. La douche est très agréable, presque à l’italienne, et donne sur une fenêtre ouvrant sur la résidence. Il y a quand même un rideau pour que toute la résidence ne nous admire pas nous laver, même si le vis-à-vis est assez limité vu la distance qui sépare les bâtiment les uns des autres. C’est dans cette salle de bain que nous rangeons nos balais, serpillières et autres outils de ménage : un véritable petit local de service. En sortant de la salle de bain, tout de suite à gauche, il y a la chambre de Chloé et Rudy, avec leur lit, leur penderie, leur table de chevet, et toujours vue plein Est.

Passons au salon maintenant. Il est séparé en deux parties : la partie salle-à-manger qui donne sur la cuisine, et la partie séjour. La partie salle-à-manger est meublée d’un table sur laquelle nous avons pris l’habitude de travailler. Il y a un immense rebord sur lequel nous avons posé la fontaine à eau (celle du robinet n’est pas potable en Chine) et des rangements pour nos cahiers et brouillons. Dans le séjour, il y a un canapé violet avec un gros pouf assorti, tournés vers la télé, puis une table basse dans laquelle nous rangeons nos jeux, dont le goban. Nous avons plein de rangements sous la télé, et un tableau blanc mobile adossé la plupart du temps au mur de gauche : il faut bien un support pour travailler ! À droite du tableau, une porte donne sur la chambre d’amis, qui est la même que celle de Chloé et Rudy mais sans la penderie. Revenons sur le canapé. À droite, une immense baie vitrée donne sur une deuxième balcon qui donne directement sur la baie. Orienté plein Ouest, on y voit la mer tout du long, puis les montagnes au loin de l’autre côté de la baie, et ce sans aucun bâtiment pour nous obstruer la vue. Au plafond de la partie gauche du balcon, le linge sèche.

Avant de vous faire visiter notre chambre, faisons un tour dans la cuisine. C’est une cuisine chinoise tout à fait classique : du gaz bien violent qui chauffe les woks en moins de quelques secondes, un autocuiseur à riz, un frigo-freezer-congélateur, et un évier. Là où des Européens auraient mis un four ou un lave-vaisselle, les chinois mettent un autoclave, pour stériliser leur vaisselle et les fruits et légumes frais. Il a une fonction stérilisation à l’ozone et aux UV, et une fonction stérilisation à haute température. Je pense qu’il vaut mieux utiliser la première pour les fruits… Tonton Georges, on t’attend pour l’entretien de l’autoclave  ! Bizarrement, les seuls tiroirs de cette cuisine sont ceux de l’autoclave. Derrière la cuisine, un troisième balcon, ridicule comparé aux deux premiers, qui nous sert de buanderie et où sont branchés le compteur de gaz, le chauffe-eau à gaz, et la machine à laver le linge.

La cuisine, avec son autoclave…

La visite est presque finie ! Dirigeons-nous vers notre chambre. Elle est immense. Tout de suite à l’entrée, il y a un pèse-personne pour vérifier que Julie ne dépasse pas la barre des 70kg. En face : une immense armoire et une bibliothèque. À droite, le lit et les tables de chevet, un bureau, une table très basse parfaitement adaptée au goban, et deux petits poufs pour s’y installer. Puis, la baie vitrée, qui donne sur le balcon avec cette magnifique vue sur la baie, un parfait accueil du monde pour tous ces matins si difficiles. À gauche, une porte donne sur notre salle de bain, qui est la même que la première à ceci près que dans la douche, un immense rebord à la fenêtre permet à Julie de s’asseoir pour se démêler les cheveux ! Le paradis !

Alors, vous venez quand ?

11 réflexions sur “Le palace du Judier”

  1. En février, bien sûr ! J’hallucine avec l’autoclave ménager ! Une stérilisation à l’ozone à domicile, dire que ce n’est le cas seulement dans quelques piscines publiques en France. La Chine me surprendra toujours.

    Encore un grand merci pour ce blog.

    Bises à tous les deux, oups tous les trois mais grand mère indigne, j’ai oublié le prénom de bébé licorne !
    Môman

  2. Wouhou la classe, vous avez l’air bien installés en effet ! Moi je pourrais ptet avoir du temps vers le nouvel an peut-être ? Ou sinon plus tard l’année prochaine 😉

  3. Comme des papes ou des rois, le Judier, belle trouvaille, ça donne envie !! installez vous bien profitez bien et à tout’ bientôt sur le blog !! merci de la visite, ça donne envie ! big bizoux doux !! la Jany

    • Coucou Ma Jany, C’est la Julie. On compte bien te recevoir l’année prochaine et te faire profiter de notre palace et des merveilles locales. Tu me manques. J’espère que tu vas bien ! Comment va Adèle ? Et, comment va Saba ?
      Je t’embrasse virtuellement en attendant de t’embrasser pour de vrai.
      Julie

  4. Nous on arrive !!!!
    Ca y est, le travail est terminé, ça a été très prenant la fin, car mon remplaçant est très énergique et ne s’arrête jamais, du coup les journées depuis 1 mois ont été très chargé, en plus des préparatifs.
    On a trop hâte de vous voir, on vous embrasse fort!!!
    Rudy et Chloé

  5. C’est magnifique !! Félicitations pour votre appart !
    Je viens de réaliser où se trouve Zhuhai sur la carte, c’est trop bien vous êtes sous les tropiques !! 😀 Pas très loin du Viet-Nam et de Macao (Didier tu vas pouvoir entrainer le portugais de Julie) 😉 profitez à fond ! Bisous de Toulouse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*